Comment devenir un entrepreneur prisonnier de son entreprise ?

//Comment devenir un entrepreneur prisonnier de son entreprise ?

Comment devenir un entrepreneur prisonnier de son entreprise ?

Vous aimeriez vous lancer dans l’entrepreneuriat, créer votre entreprise, mais vous avez peur. Vous avez peur, car vous voyez partout autour de vous des entrepreneurs qui n’ont pas de vie, qui travaillent 10 heures par jour et qui ne profitent absolument pas de la vie.

Vous vous dites que dans ces conditions, à quoi cela sert de créer son entreprise. Vous vous dites sans doute que le jeu n’en vaut pas la chandelle, que dans ces conditions il est mieux d’être salarié, de travailler 7 heures par jour, de récupérer son salaire en fin de mois et de profiter des week-ends et des vacances pour profiter de la vie.

Ce raisonnement se comprend et moi-même j’ai tendance à réfléchir comme cela à certains moments.

Moi aussi je suis passé il y a quelques années par une période d’entrepreneuriat compliqué. Je gagnais mal ma vie, je travaillais 10 à 12 heures par jour. Bref, cette expérience m’a un peu marqué.

 

Mais voilà que je vais vous expliquer comment j’ai réussi à rationaliser cette peur. Je vais vous expliquer comment font la plupart des entrepreneurs pour devenir des prisonniers de leurs entreprises. Attention, vous devez exactement faire tout l’inverse du plan que je vais vous donner par la suite si vous souhaitez devenir un entrepreneur libre.

Un entrepreneur prisonnier de son entreprise veut toujours avoir raison

Le premier problème d’un entrepreneur prisonnier de son entreprise est le suivant : il a l’impression d’être indispensable au fonctionnement de son entreprise et surtout crois dur comme fer que seuls ses idées et ce qu’il fait est justes.

Avec cette manière de penser, cet entrepreneur doit donc être partout, tout le temps, car toute proposition qui vient venant de l’extérieur est forcément mauvaise à ses yeux. Il se donne comme mission de trouver constamment de nouvelles idées ou de modifier celles qui viennent de l’extérieur et cela lui prend un temps fou.

Notre entrepreneur prisonniers doit également vérifier tout le travail qu’il a délégué, ce qui lui prend encore plus de temps, il a du mal à faire confiance aux autres, car il pense que seul son travail a de la valeur. Il pense que les autres sont inférieurs à lui.

L’intuition

Le second problème de notre entrepreneur prisonnier de son entreprise, c’est qu’il fonctionne à l’intuition. Lorsqu’il a eu une idée de produits ou services à vendre, il est persuadé dès le début tenir entre ses mains un succès. Normale, comme l’idée vient de lui et qu’il est le meilleur, cette idée va forcément plaire aux autres. Notre entrepreneur va mettre toute son énergie et son temps dans conception et la fabrication de son produit sans même faire la moindre étude avant de commencé. Il va être totalement persuadé que le travail auquel il est en train de se consacrer va plaire à énormément de gens. Par péché d’ego ou de confiance, notre entrepreneur prisonnier crée des produits qui l’intéressent lui, sans se soucier à aucun moment de ce que les gens veulent.

C’est à cause de cela que certains entrepreneurs travaillent 10 à 12 heures par jour. Ils passent leur temps à travailler sur la conception de produits ou services sans savoir s’ils se vendront un jour. Résultat, plus de 2 produits sur 3 ne se vendent pas et l’entrepreneur prisonnier de son entreprise passe son temps à travailler sur des projets qui ne servent à rien.

Ne pas savoir profiter de la vie quand les objectifs sont atteints

Enfin le troisième problème de notre entrepreneur prisonnier de son business est le suivant :  il ne sait pas savourer ses victoires

En créant son entreprise, notre entrepreneur prisonnier de son entreprise s’était peut-être fixé comme objectif de gagner 4000 € par mois et d’avoir assez de temps libre pour pouvoir voyager, profiter de sa famille ou encore s’adonner à ses passions.

Au moment où cet objectif a été atteint et qu’il avait l’opportunité de continuer à faire tourner son business en  » on reste sur ce rythme de croisière, on automatise le tout et on profite de la vie « , notre entrepreneur prisonnier de son entreprise a eu les yeux plus gros que le ventre. Il a eu encore une crise d’ego et s’est dit  » pourquoi ne pas conquérir le monde  »

Le problème, c’est que conquérir le monde cela demande beaucoup de temps et d’énergie… et c’est très loin de l’objectif de départ qui est de gagner une somme confortable d’argent et d’avoir du temps libre pour profiter de la vie.

En voulant conquérir le monde, notre entrepreneur prisonnier de son entreprise n’a plus de limites, ils travaillent le plus possible pour essayer d’atteindre son nouvel objectif. Il gagne certes plus d’argent, mais il n’en profite jamais faute d’avoir du temps libre et de l’énergie.

En résumé

Bien évidemment un nouvel entrepreneur ou un entrepreneur libre ne tombe pas dans ce piège, il se remet en question tous les matins pour ne pas suivre ce chemin.

Il est important de s’ouvrir à toutes les nouvelles idées même si celles-ci viennent de l’extérieur. Toute idée doit être testée pour voir si elle vaut la peine d’être mise en oeuvre. Cela évite de travailler dur longtemps à l’accomplissement à la réalisation d’un travail qui au final ne servira à rien.

En testant les idées et en vérifiant que la solution qu’elle propose répond bien à une demande existante sur le marché, un entrepreneur libre se libère de beaucoup de charge de travail et économise beaucoup de temps pour profiter de la vie. Le résultat de cette démarche est quant à lui très supérieur à celui de la méthode qui consiste à fabriquer beaucoup de produits et voir celui qui se vend le mieux par la suite.

Enfin un entrepreneur libre sait s’arrêter et se féliciter au moment où il a atteint ses objectifs de départ. L’entrepreneur libre à conscience que le temps a plus de valeur que tout le reste dans la vie et une fois qu’il a obtient les revenus dont il a besoin pour profiter de la vie et réaliser ses projets personnels, l’entrepreneur libre ne cherche pas aller plus loin dans son entreprise.

Si cet article vous a plu, je vous invite à vous abonner à la newsletter du site lesnouveauxentrepreneurs.com. Vous recevrez tous les nouveaux articles du site sur votre boîte e-mail ainsi que des bonus réservés uniquement à nos membres.

Abonnez-vous à notre Newsletter
Vous recevrez tous nos articles ainsi que des bonus

Raphaël

By |2017-03-23T13:29:52+00:00mars 9th, 2017|Qualité de vie|

Leave A Comment